Catégories
Actualité

Taxe d’habitation 2020 : vais-je payer ?

L’année 2020 est celle du grand changement concernant la réforme de la taxe d’habitation mise en place par le gouvernement Macron et qui a débuté en 2018. Cette année, une partie de la population qui payait toujours la taxe d’habitation en 2019, en sera totalement exonérée, une autre partie va bénéficier d’une réduction dégressive et une autre encore devra toujours payer plein pot la TH.

Cet article vous permettra de vous situer et d’avoir une idée dès à présent concernant la taxe d’habitation 2020, pour savoir si vous aurez à la payer ou non.

Nombre de Part(s)Revenu fiscal de référence maximum pour un dégrèvement à 100%Revenu fiscal de référence maximum pour un dégrèvement progressif
127 432 euros28 448 euros
1,535 560 euros37 084 euros
243 688 euros45 720 euros
2,549 784 euros51 816 euros
355 880 euros57 912 euros
3,561 976 euros64 008 euros
468 072 euros70 104 euros
4,574 168 euros76 200 euros
580 264 euros82 296 euros

Le revenu fiscal de référence concerne celui du foyer fiscal au titre des revenus 2019.

Nous vous proposons trois exemples ci-dessous pour vous permettre de mieux comprendre le tableau ci-dessus.

Exemple 1 : Un célibataire dont le revenu fiscal de référence s’élève à 30 000 euros. Il n’y a dans ce cas de figure, ni dégrèvement total, ni dégrèvement partiel. Il faudra patienter d’ici 2021, 2022 pour une exonération partielle.

Exemple 2 : Un couple marié avec deux enfants de moins de 18 ans, soit 3 parts. Si le revenu fiscal de référence s’élève à 55 000 euros, alors il y a un dégrèvement total de la taxe d’habitation pour la résidence principale. Dans ce cas de figure, il n’y a strictement rien à payer.

Exemple 3 : Un couple marié sans enfant qui a un revenu fiscal de référence de 44 000 euros. Jusqu’en 2019, la taxe d’habitation était payée plein « tarif ». À compter de 2020, ce couple bénéficie d’un dégrèvement progressif, avec une première réduction dès 2020, puis réduction ou annulation dès l’année suivante, jusqu’à annulation complète en 2023.

Pour obtenir le dégrèvement, il ne sera pas nécessaire de faire une démarche spécifique, en effet, les services fiscaux se chargent de calculer le tout de façon automatisée de sorte que vous receviez une taxe ou non. Si vous bénéficiez du dégrèvement progressif, vous verrez sur votre taxe d’habitation en haut, qu’il y aura une mention indiquant que vous bénéficiez d’une réduction du montant du fait de la réforme.

Si votre revenu fiscal de référence dépasse largement les seuils indiqués dans le tableau ci-dessus, alors vous devrez patienter jusqu’à 2023, année de suppression totale de la taxe d’habitation pour la résidence principale.